Le songui songui de Mboulou pousse Sassou à décider de virer enfin Jean François Ndenguet

0
6918

Selon le ministre de l’intérieur Raymond Mboulou, le patron de la police congolaise confond l’État à sa vie familiale en dehors d’entretenir une milice armée au sein de la police et une autre endormie entre Brazzaville et son village Obouya dans la Cuvette. Il a été établi que sa fille Sarah intervenait en faveur d’un sujet d’un Libanais contre espèces sonnantes et trébuchantes. En voyage à Dubai, Denis Sassou Nguesso serait désormais convaincu de la nécessité d’envoyer à la retraite Jean François Ndenguet.

Sarah Ndenguet a encore été au cœur d’un scandale impliquant des fonctionnaires de l’État. La toile a vu son comportement hautain envers un magistrat rassuré de son patronyme. D’ailleurs après un coup de fil à son père, elle a été exfiltrée de force de sa garde à vue au palais de justice de Brazzaville.

Un scandale de plus de cette fille mal éduquée du patron de la police congolaise qui n’a pas plu cette fois-ci le ministre de l’intérieur, patron de son père. Raymond Mboulou a décidé de l’arrestation du commandant du GRB, le capitaine Omouanga qui a intervenu dans une affaire privée et a nargué les magistrats criant ne répondre qu’aux ordres du général Ndenguet.

Aussitôt, Raymond Mboulou a transmis toutes les informations sur cette affaire à la présidence de la république. Jean Dominique Okemba, le protecteur de Ndenguet a été prié de faire profil bas cette fois-ci. Pour Mboulou, le pouvoir ne devrait plus tolérer ce genre de scandale inutile au vu de la situation sociale au pays.

Le général Obami Itou a été prié de se préparer à prendre les manettes de la police nationale au détriment du sulfureux Ndenguet dont l’utilité pour le pouvoir a été considérablement réduite.