Espagne: 17 Syriens avec des passeports du Congo Brazzaville interpellés à l’aéroport de Madrid

0
24476

Ils sont au total 17 Syriens retenus dans la zone neutre de l’aéroport de Madrid Barajas en attendant que leur demande d’asile soit examinée par les autorités compétentes. Détenteurs des passeports congolais, ces Syriens sont provenaient de Casablanca au Maroc avec pour destination le Nicaragua dans le but d’atteindre le Mexique et les États-Unis. Mais une fois en transit à l’aéroport de Madrid, ils se sont débarrassés de leurs passeports congolais et sollicités l’asile politique.

Alors que les citoyens congolais éprouvent toutes les difficultés à se faire délivrer un passeport, 17 Syriens l’ont obtenu de façon frauduleuse en déboursant d’importantes sommes d’argent et bizarrement sans mettre leurs pieds au Congo.

Ils se sont servis de ces passeports congolais pour voler avec la Royal Air Maroc d’Istanbul à Casablanca avant de poursuivre sur le Nicaragua via Madrid en Espagne. Une fois à l’aéroport de Madrid où ils devraient effectuer un transit de 18 heures, ces Syriens ont opté pour la demande d’asile en Espagne écourtant ainsi leur voyage.

C’est après des enquêtes que les policiers espagnoles ont pu recevoir des informations de la compagnie aérienne attestant que ces Syriens étaient détenteurs des passeports de la République du Congo.

La zone neutre de l’aéroport de Madrid Barajas est depuis des mois surpeuplée des demandeurs d’asile africains et asiatiques qui profitent de leur transit en partance du Nicaragua. L’Espagne a d’ailleurs aboli la loi autorisant aux citoyens de certains pays en transit de moins de 24heures d’être exemptés d’un visa aéroportuaire.

Le ministère de l’intérieur du Congo devrait diligenter une enquête sur ce trafic de passeports qui impliquent plusieurs agents de l’immigration.