Des braqueurs emportent 200.000 euros au domicile de la maîtresse togolaise de Jean François Ndenguet

0
3150

Alors qu’il est pointé du doigt comme parrain d’un groupuscule des policiers braqueurs qui vient d’être démantelé, le général Jean François Ndenguet serait victime à son tour d’un braquage au domicile de l’une de ses nombreuses maîtresses. Les braqueurs auraient emporté avec eux la somme de 200.000 euros ( 130 millions cfa) en dehors des bijoux.

La série des braquages perpétrés par les hommes en uniformes continue dans la ville de Brazzaville. La dernière victime en date serait entre autre la maîtresse Togolaise du patron de la police congolaise, le général Jean François Ndenguet.

Munis des armes de guerre sans doute appartenant à l’armée, les braqueurs au nombre de six se seraient introduits tard dans la nuit au domicile de la maîtresse de Ndenguet après avoir maîtrisé le gardien.

Une fois dans la maison, ils ont demandé à leur victime de leur remettre de l’argent en euro qu’elle gardait au risque de se faire tuer. La victime qui aurait compris avoir été trahi n’a opposé aucune résistance et aurait remis aux braqueurs la somme de 200.000 euros.

Très confiants, les braqueurs se sont permis de prendre tranquillement du whisky visible au bar dans le salon de la victime. Un autre aurait même demandé s’il n’y avait pas un bon bouillon de viande de brousse dans la cuisine.

A cause des injures proférées contre le général Jean François Ndenguet par les braqueurs, l’entourage du patron de la police soupçonnerait les élément de la DGSP d’en être les auteurs. Ils auraient emporté avec eux en dehors de l’argent en devises, des bijoux et des liqueurs.