Vers la création de nouvelles sociétés publiques de transport urbain

0
1384

Le gouvernement congolais a annoncé, ce samedi 7 octobre, la création imminente de nouvelles sociétés publiques de transport urbain. Une décision importante visant à améliorer les capacités opérationnelles du service public de transport à Brazzaville et Pointe-Noire, deux grandes villes souvent confrontées à la pénurie de transports. 

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme économique et financier triennal, soutenu par la Facilité élargie de crédit (Fec) conclu avec le Fonds monétaire international (Fmi), et dans l’optique de permettre au Congo de disposer des ressources financières nécessaires à la conduite de grands projets structurants, une augmentation de 25% du prix du gazole interviendra courant ce mois d’octobre 2023. Une troisième augmentation du prix du carburant depuis le 31 janvier dernier. 

Pour tenir compte de cette hausse imminente, le Conseil des ministres s’est réuni ce samedi du 7 octobre, au Palais du Peuple, à Brazzaville, sous l’autorité du Chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso. 

Les membres du gouvernement ont adopté plusieurs mesures d’accompagnement et d’atténuation dont la mise en place dans les meilleurs délais de sociétés publiques de transport urbain à Brazzaville et Pointe-Noire, en partenariat avec des sociétés privées”, rapporte le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla. 

Une initiative qui va augmenter les capacités opérationnelles du service public de transport que peine à remplir la Société de transport public urbain (Stpu). Ce qui pourrait notamment améliorer la mobilité des citoyens en offrant des services de transport plus fiables, accessibles et efficaces.