Les enseignants volontaires menacent d’observer une grève illimitée

0
911

La coordination des diplômés des écoles professionnelles de l’enseignement (CDEP) s’est réunie en assemblée générale ce samedi 4 novembre à Brazzaville au cours de laquelle elle a tenu a rappelé ses revendications au gouvernement.

Les enseignants volontaires menacent d’observer une grève illimitée sur toute l’étendue du territoire national dans un délai de 13 jours à compter du samedi 4 novembre 2023 si leurs revendications ne sont pas respectées.

C’est ce qui ressort du communiqué final de l’assemblée générale de la coordination des diplômés des écoles professionnelles de l’enseignement (CDEP) tenue ce 4 novembre 2023.

Parmi ces revendications figurent entre autres la notification et le traitement du quota d’intégration dans la fonction publique campagne 2023 en recrutant sans conditions les enseignants volontaires de la 1re et 2e vague affectés depuis 2019 et ceux ayant 45 ans révolu.

Il y a également la mise à la disposition de la CDEP des listes de toutes les vagues d’affection dans le cadre du volontariat et celle des enseignants volontaires devenus fonctionnaires ainsi que l’attribution d’un quota de plus de 5000 places au MEPPSA dans la loi des finances exercices 2024.

« Toutefois, la coordination des diplômés des écoles professionnelles de l’enseignement (CDEP) est ouverte au dialogue avec le gouvernement en vue de trouver des solutions idoines à nos revendications », indique le communiqué lu par Cruz Stany Mbemba porte-parole de la CDEP.