Le colonel Elion de la sécurité présidentielle détenu à Roissy pour une affaire de pension alimentaire

0
2949

La Camerounaise qui lui a vendu une grossesse à 6000 euro a porté plainte pour non paiement de la pension alimentaire durant trois ans. En provenance de Brazzaville, le colonel Elion a été interpellé à l’aéroport Roissy-Charles Degaulle et placé en garde à vue ce samedi 29 avril avant d’être présenté devant un juge.

Pour les proches du colonel Elion, la Camerounaise n’est qu’une arnaqueuse ayant refusé de respecter les closes du contrat. Une version que ce colonel évoluant au sein de la DGSP à Brazzaville ne donnera jamais devant la justice pour éviter de perdre son titre de séjour.

Dans le souci d’obtenir des papiers en France, le colonel Elion par le biais d’un intermédiaire congolais s’était convenu avec une Camerounaise d’une reconnaissance de la paternité moyennant une somme de 6000 euros. La femme originaire de Douala et d’ethnie Bassa a su mettre en valeur sa nationalité française vu que l’auteur réel de sa grossesse n’était qu’un irresponsable.

Le colonel Elion a été déclaré comme le père biologique de l’enfant qui a aujourd’hui quatre ans. Une fois son titre de séjour en poche, le militaire congolais ayant respecté sa part du contrat a coupé tout contact avec la camerounaise.

Acculée par les dettes des ristournes et surtout la volonté de bien paraître dans le vestimentaire, la camerounaise, conseillée par ses proches a commencé à faire chanter l’officier congolais avec la pension alimentaire. « Mais ce n’est pas mon fils  et tu le sais bien que c’était un deal!» rétorquait le militaire congolais.

La Camerounaise a finalement porté plainte contre le colonel Elion pour non paiement de la pension alimentaire. Qualifié de papa irresponsable, le colonel Elion a été interpellé à son arrivée à Paris, où il venait se faire soigner.