Ghana : un étudiant béninois enceinte ses deux voisines et prend la fuite

0
644

Au Ghana, l’heure est à la recherche d’un étudiant béninois porté disparu depuis trois semaines. D’après son voisinage, il serait en fuite après avoir engrossé ses deux voisines dont une Ghanéenne et une étudiante centrafricaine.

Fabrice GB, étudiant en deuxième année de marketing digitale dans une école de renom à Accra au Ghana, n’a plus donné signe de vie depuis près d’un mois. Son voisinage du quartier Awoshie inquiet, avait d’abord évoqué la piste de la mort subite dans sa chambre, avant de l’écarter pour un départ volontaire.

En effet, après quelques jours sans voir Fabrice GB, sa voisine, la Ghanéenne Emefa alarme leur propriétaire pour signaler son absence jugée louche. Celui qui avait l’habitude de s’amuser avec les enfants ne se fait plus voir tout d’un coup.

C’est ainsi qu’ensemble, ils essaient de frapper à la porte de ce dernier et de regarder à travers, sans retour aucun. Le land lord (propriétaire) de Fabrice GB décide alors de parler à ses collègues étudiants, habitant dans la parcelle en face.

Mais ces derniers affirment n’avoir aucune nouvelle de lui depuis des jours. Sa voisine centrafricaine, avec qui ils étaient très proches, atteste même que Fabrice GB lit ses messages sur WhatsApp, mais ne répond pas. Ce qui aurait laissé la fille comprendre qu’il serait toujours fâché.

Elle affirme que la veille de sa disparition, les deux étudiants avait eu une dispute au cours de laquelle l’étudiante centrafricaine essayait de lui faire comprendre qu’elle était enceinte de lui. Mais Fabrice GB, l’aurait mal pris selon notre source et n’aurait plus donné signe de vie depuis-là.

Apeurés par ce qui aurait pu arriver à ce jeune homme jugé très poli et serviable, son voisinage et notamment monsieur Smith, son logeur aurait cassé la porte de l’étudiant.

Mais la mauvaise surprise était au rendez-vous. L’étudiant béninois de 24 ans aurait vidé complètement sa chambre et serait parti sans mot dire vers une destination inconnue. Il n’aurait laissé aucune lettre à ses chéries pour expliquer son départ.

Voyant cela, et se demandant comment et quand il aurait pu faire cela, sa voisine ghanéenne Emefa se serait effondrée en larmes. Dans ses pleurs, d’après notre source, on pouvait entendre « What i am going to do with this baby » ce qui signifie, je vais faire quoi de ce bébé.

Ses parents et leur voisin auraient ainsi compris que leur fille sortait aussi avec le voisin jusqu’à tomber enceinte de lui. Les deux femmes seraient ainsi aux trousses du père présumé de leurs enfants, l’étudiant béninois Fabrice GB, 24 ans.

Mais les recherches lancées depuis quelque temps n’ont pas encore abouti. Dans son école, on suspecte un abandon scolaire et un retour volontaire dans son bercail le Bénin.

Source: sakola.fr