Ya Adou Danga déclare qu’il est le premier ennemi de l’obscurité au Congo

0
1760

Depuis des semaines, le directeur général de la société d’électricité du Congo se vante d’avoir mis fin aux délestages dans les deux grandes villes du pays que sont Brazzaville et Pointe-Noire. Adou Danga qui est un grand danseur traditionnel a soutenu aussi être le premier ennemi de l’obscurité qu’il promet de combattre durant toutes ses responsabilités à la tête d’E2C.

Bien que certains sont encore dubitatifs sur lui, il est à noter que les populations de la capitale économique Pointe-Noire ne subissent plus des délestages comme dans le passé. Le courant est devenu stable et même lors des grandes rencontres sportives européennes, on ne remarque plus les coupures jadis orchestrées par les propriétaires des cinémas.

Traité de plaisantin, Adou Danga est entrain de faire taire la plupart de ses détracteurs. Mais il reste encore grand-chose à faire surtout à l’intérieur du pays où plusieurs localités ne sont pas encore branchées au réseau électrique.

A Mouyondzi par exemple où se trouve le barrage de Moukouloulou, des villages entiers ne sont pas encore électrifiés. La lutte de Ya Adou Danga contre l’obscurité doit se poursuivre et surtout s’accentuer pour que la lumière illumine les localités congolaises et par ricochet les mentalités.