Séraphin Okemba,viré de télé Congo pour avoir filmé le dodo des ministres lors du discours blabla de Sassou

0
1431

Pour avoir fait son métier lors du fatiguant monologue de Denis Sassou Nguesso devant les deux chambres réunies, Séraphin Okemba, cameraman à Télé Congo a été suspendu sur ordre de son ministre de tutelle, Thierry Moungala. Il est reproché au cameraman d’avoir filmé le sommeil des ministres, sénateurs et députés alors que le chef de l’État s’efforçait de lire des balivernes. Rien d’anormal que les conneries fassent dormir, mais l’erreur a été de l’immortaliser en direct.

Voilà des gens qui crient sur les toits qu’au Congo, les libertés d’opinion sont garanties et que chaque travailleur jouit pleinement de ses droits. Séraphin Okemba, agent de Télé Congo est aujourd’hui victime de son professionnalisme et surtout de la vérité.

Des ministres dormeurs n’ont pas apprécié qu’on les voit dormir comme si c’était un mensonge et Thierry Moungala son ministre de tutelle pris main dans le sac dans un profond sommeil alors que son patron lisait son discours a vite réagi en virant Séraphin Okemba. C’est un crime de lèse majesté pour ces gens qui vouent une idolâtrie diabolique à Denis Sassou Nguesso.

Le chef de l’État et son entourage se sont rendu compte que tout le charabia écrit n’intéressait pas ses ministres au point de les faire dormir. Même le voleur Jean Jacques Bouya était plongé dans un bon dodo avec son collègue Jean Richard Bruno Itoua, y compris le président du parlement. Tous priaient que Denis Sassou Nguesso finisse vite de raconter ses balivernes pour s’en aller.

Cette dictature installée à télé Congo par Thierry Moungala empêche réellement cette chaîne d’être attractive. Le président de la république n’a-t-il pas reconnu la nullité de ses services de communication face aux activistes sans moyens financiers conséquents?