Pierre Mabiala, le bouffon des Mbochis qui déteste son propre département le Niari

0
1715

C’est lui qui a pris son mégaphone pour vanter les bienfaits du changement de la constitution en 2015 qui a permis à Denis Sassou Nguesso de rempiler à la tête du Congo. Devant ses frères du Niari surexcités à Dolisie, il a promis le bien-être et surtout le développement de ce département. Aujourd’hui, Pierre Mabiala s’est révélé juste un simple bouffon des Mbochis chargé de distraire et aliéner le Niari. Pour aller dans son propre village où il s’est auto-nommé encore député, il faut passer des heures et des heures au départ de Dolisie à cause du mauvais état de la route qu’il est incapable de bitumer.

Lors des dernières élections législatives, les habitants de Dolisie ont rappelé à Pierre Mabiala qu’il n’est qu’un salaud qui se croit important. Les candidats de l’UPADS ont tout raflé partout dans le Niari et c’est la fraude qui a fait élire ceux du PCT, ses nouveaux-alliés.

Les Mbochis qui ont l’art d’utiliser quelques sudistes prétentieux et surtout assoiffés d’argent , ont trouvé en Pierre Mabiala, la marionnette idéale. Rien qu’à l’entendre parler, on se rend compte du grand travail de lavage de cerveau abattu par le PCT.

Dans chaque famille, il existe toujours des traîtres disposés à vendre leur village pour des honneurs et à répandre de la démagogie. Comment comprendre, Pierre Mabiala qui se vante d’être le frère du clan d’Oyo n’arrive pas à les convaincre de bitumer les routes du Niari afin de favoriser la mobilité de ses frères de sang.

Relier Dolisie et Makabana est un parcours de combattant surtout pendant la saison des pluies. Pourtant ce bouffon de Pierre Mabiala aime bien se rendre dans la Cuvette où les villages de ses frères de circonstance sont reliés par des routes bitumées.