Suspension des porte-paroles de Koffi Olomide

0
1972

Les porte-paroles et communicateurs du groupe Quartier Latin et du « Bureau Ovale » en République Démocratique du Congo (RDC) de l’artiste musicien Koffi Olomide ont été suspendus ce mercredi 7 juin.  

L’annonce a été faite cet après-midi par Koffi Olomide via son compte officiel : « À dater de ce jour, je suspends jusqu’à nouvel ordre les porte-paroles et communicateurs parlant en mon nom, celui du Quartier Latin et du bureau Ovale en RDC. »

Par conséquent, le patron de l’orchestre Quartier Latin et du Bureau Ovale « invite tout chroniqueur ou journaliste désireux de faire une émission ou prestation avec un quelconque membre du Quartier Latin, de prendre attache avec moi. »

Cette annonce intervient alors que Koffi Olomide est lynché sur les réseaux. Pour cause, son sosie, Koffi De Brazza était interdit d’incarner le personnage de l’artiste musicien par le Bureau Ovale, au risque des poursuites judiciaires. 

« Ensemble avec Koffi Central et le Bureau Ovale, nous mettons en garde le Monsieur qui s’autoproclame Koffi De Brazza. Ton dossier se trouve déjà au niveau du conseil juridique du Bureau Ovale. On ne l’a pas interdit de faire ses comédies, il peut le faire avec tout le monde, mais il ne peut pas se baser sur Koffi », déclarait Eddy Diakanua, directeur Marketing et commercial, chargé de mission de Koffi Olomide.