Sassou Nguesso le bandit qui «tire» les filles de ses amis Isidore Mvouba, Firmin Ayessa, Pierre Moussa

0
2014

Chaque jour que l’on dort et on se réveille il y a des nouveaux dossiers dans la saga incestueuse de la famille Sassou Nguesso et de son pouvoir. Comme l’a dit un haut cadre du pouvoir, les Congolais apprendront des choses anormales sur la vie de leur président avant sa mort. Outre ses dérapages sexuels avec les membres de sa famille, on apprend que Denis Sassou Nguesso baise tranquillement les filles de ses compagnons de lutte que sont Pierre Moussa ( SG du PCT ), Isidore Mvouba ( Pdt du parlement ) et Firmin Ayessa ( ministre ).

Si pour de l’argent les Congolais lambda sont prêts à marcher des kilomètres pour applaudir leurs bourreaux, certaines autorités sont disposées à fermer leurs yeux face aux appétits sexuels de leur chef. Florent Ntsiba qui est le dircab de Sassou n’a-t-il pas fermé ses yeux quand ce dernier l’a cocufié à domicile?

Firmin Ayessa, actuel ministre d’État est un homme sans dignité qui utilise sa fille Belinda pour son maintien dans la mangeoire. Denis Sassou Nguesso qui est pourtant son ami a fait de Belinda sa maîtresse avec en bonus deux enfants. Un chef sans scrupule qui ridicule ses amis d’une telle manière.

Le Secrétaire général du PCT, Pierre Moussa, ami de longue date du chef de l’État s’est résigné en apprenant que sa fille Fatima écarte ses jambes à son tonton Sassou. Aujourd’hui Pierre Moussa tient coûte que coûte que sa fille incompétente demeure à la tête d’ECAIR. Une récompense à tous les plaisirs qu’elle donne à Sassou.

Isidore Mvouba depuis le perchoir de l’assemblée nationale se souvient à tout moment de sa fille métisse qui écarte les jambes à son ami et chef Denis Sassou Nguesso, une relation qui fait de lui facto beau-père de l’Empereur. Mvouba qui est de Kindamba dans le Pool n’a-t-il pas émis le vœu d’être enterré à Edou ?

Ces trois papas ont préféré vendre leur dignité pour les honneurs et de l’argent. En reconnaissance du plaisir que lui procurent les trois filles de ses amis, Sassou Nguesso ne va jamais les éloigner de la mangeoire. Isidore Mvouba a toujours été considéré comme un membre de la famille et Sassou blâme sans pitié ceux qui le traitent de Mokongo.