Rencontre citoyenne : Romi Oyo s’engage dans la conscientisation des « bébés noirs « 

0
429

Le député de Ouenzé III a évoqué, le 22 janvier à Brazzaville au cours d’une rencontre avec ses mandants, la nécessité de s’impliquer pour la conscientisation des « bébés noirs », un mouvement de jeunes délinquants qui écument les quartiers de la capitale.

Le phénomène des « bébés noirs » ou « Koulouna », apparu à Brazzaville depuis quelques années, est devenu un fléau manifeste en République du Congo. Ces délinquants généralement âgés de 13 à 25 ans et pour la plupart désoeuvrés et déscolarisés se servent d’armes blanches et de gourdins  pour commetre des actes inciviques contre la population.

« Les faiblesses de sécurité enregistrées dans nos quartiers doivent attirer notre attention. Je vous invite à plus de responsabilités face au phénomène « bébés noirs » ou « Koulouna », des jeunes mal encadrés et souvent abandonnés qui agissent violement pour faire entendre leurs voix. Nous sommes tous responsables du comportement de ces jeunes qui vivent avec nous dans nos maisons », s’est plaint Romi Oyo.  

Les autorités congolaises sont régulièrement accusées par divers observateurs de rester passives face à la recrudescence de ce phénomène. Ainsi donc, le député de Ouenzé III compte travailler avec les chefs de quartier et de zone de sa circonscription électorale pour tenter d’atténuer le phénomène « bébés noirs »ou « Koulouna » au niveau de sa base.

« Avons-nous essayé de les ramener à la raison ? Prenons-nous le temps de les écouter suffisamment ? Je vous invite tous à sensibiliser ces jeunes. Ils ont nécessairement besoin d’être orientés et accompagés pour la construction d’une nouvelle vie exemplaire. Je reste optimiste que ces jeunes sont récupérables. Pour 2023, je vous donne cette mission, faisons ensemble que nos jeunes citoyens soient exemplaires », s’est engagé le député de Ouenzé III.

Pour l’année 2023, le député de Ouenzé III a assuré sa base électorale de continuer à poursuivre son programme d’assainissement des rues et avenues de sa circonscription afin d’améliorer les conditions de vie et d’hygiène de sa population de base.

« Nous nous disons souvent que nous ne supportons pas la saleté mais nos rues et avenues sont rendues insalubres par nous-mêmes. Nous voulons que Ouenzé III soit la circonscription la plus propre de Brazzaville et pourquoi pas du Congo », a indiqué Romi Oyo, tout en conviant sa base au respect de l’heure en 2023 dans le cadre des prochaines activités sociales et politiques.

Signalons qu’en 2022 la réhabilitation du centre de santé Jeanne-Viale et de l’avenue Boueta-Mbongo, l’assainissement des rues, la prise en charge des personnes vulnérables, l’octroi des bourses scolaires aux élèves de sa circonscription ont été inscrits parmi les actions réalisées par le député de Ouenzé III.