Royaume de Loango : Hilaire Bouhoyi nommé Premier ministre

0
1475
Exif_JPEG_420

Sa Majesté Moe Paka Sindji N’Tukuni, roi de Loango, a procédé à la nomination du Premier ministre du royaume, de son directeur de cabinet, du porte-parole du gouvernement et de son conseiller à la communication qui ont été installés dans leurs fonctions, le 19 août, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au palais royal situé à Bwali dans le village de Diosso, département du Kouilou.

Après son intronisation, le 23 juillet dernier, et conformément à la tradition, Sa Majesté Moe Paka Sindji N’Tukuni, roi de Loango, s’est entouré d’éléments qui travailleront à ses côtés pour le rayonnement du royaume. Il s’agit d’Hilaire Bouhoyi, notabilité du clan Diangala du département du Niari, qui a été nommé Me m’boma sy Lwangu ou Ma m’boma, c’est-à-dire Premier ministre, chef du gouvernement du royaume de Loango comme le veut la tradition du royaume. Jean Louis Taty Boussiana devient le Liguisi li lwangu (directeur du cabinet du roi), Florent Tchibouanga qui occupe les fonctions de Mu ngalele mbebo (porte-parole du gouvernement royal) et Fréderic Pambou celles de Tchipayi ti mu lwagu (conseiller à la communication et aux relations avec les medias).

Placée sous l’autorité de Sa Majesté Moe Paka Sindji N’Tukuni, accompagné de la reine, la cérémonie solennelle d’installation des quatre personnes nommées, débutée par l’exécution de l’hymne du royaume de Loango, s’est déroulée dans le respect des rituels traditionnels. Après avoir été présenté, Hilaire Bouhoyi a reçu la canne, symbolisant le commandement, des mains du roi qui lui-même l’a reçu du Sage Yoyo, président des dignitaires de Bwali. A la question de savoir qui est le nouveau Premier ministre du royaume, l’auditoire a trouvé la réponse à travers les éléments biographiques fournis  par Fréderic Pambou, le Tchipayi ti mu lwagu.

Enseignant chercheur à la retraite, né le 14 janvier 1947, Hilaire Bouhoyi, est actuellement haut-commissaire au pilotage du projet de construction et de création de l’université de Loango, avec rang et prérogatives de ministre délégué. Il est diplômé en philosophie et détenteur d’un doctorat en mathématiques pures.  Hilaire Bouhoyi est grand officier dans l’ordre du mérite congolais, commandeur dans l’ordre du mérite universitaire, officier des palmes académiques françaises et médaille d’argent de l’Unesco. Dans le cadre traditionnel, il est une notabilité de Diangala (Niari) et membre de la cour royale de Loango au sein de laquelle  il a exercé les fonctions de gouverneur.

Signalons que la cérémonie d’installation des quatre nommés s’est déroulée en présence des dignitaires de Bwali, des sages du département de Pointe-Noire et du Kouilou, les membres des clans royaux (Koundji, Nkata, Buvandji), du prince de Mpita ainsi que de la délégation de Diagnala venue du département du Niari pour assister à l’installation d’Hilaire Bouhoyi, un des leurs. Dans leur mot de remerciements, les membres de cette délégation ont salué la décision de Sa Majesté Moe Paka Sindji N’Tukuni de rétablir ce que les anciens ont laissé.  

En effet, comme l’a expliqué Florent Tchibouanga, porte-parole du gouvernement royale, la tradition du royaume Loango veut que celui qui vient après le roi, donc le Premier ministre, soit un bakuni de Diangala donc du Niari. «Le feu Justin Koumba, ancien Premier ministre du royaume Loango était du Niari mais n’était pas bakuni. Et la logique voudrait que l’élément qui sort du Niari puisse être un bakuni. Nous sommes satisfaits que Sa Majesté Moe Paka Sindji N’Tukuni ait rétabli cela», a-t-il dit.

Par ailleurs, visiblement heureux, les membres de la  délégation de Diangala par la voix de leur porte-parole ont déclaré : «Ce que vous êtes en train de faire va se perpétuer et va redorer le blason du royaume Loango. Aujourd’hui, c’est la grande fête de diangala. Et la grande manifestation de cette fête, Sa majesté, vous la suivrez là-bas à Diangala lorsque vous viendrez présenter Ma M’boma devant sa terre natale». Notons que le travail du roi commence avec ces nominations et que, dans son programme, Sa Majesté Moe Paka Sindji N’Tukuni prévoit une tournée à Diosso, dans les différents districts du département du Kouilou, dans les départements du Niari, Bouenza et Lékoumou ainsi qu’au Cabinda qui sont concernés par le pouvoir royale de Loango.