Quartier Km14 : des habitations englouties dans un ravin

0
930

Suite aux deux grandes pluies qui se sont abattues vendredi et dimanche derniers à Pointe-Noire, les habitants du quartier Km14 n’ont que leurs yeux pour pleurer leurs maisons qui s’écroulent une à une, sous la pression des eaux débordantes causées par la digue mal érigée de la société KMK.

 Un SOS est lancé aux autorités préfectorales et nationales pour voler au secours des sinistrés du quarier Km 14, qui se disent  abandonnés à eux-mêmes après leur malheur venu accentuer ce qu’ils vivent depuis près d’une année. Plus d’une trentaine de familles se trouvent aujourd’hui sans abris, errant ici et là à la recherche des lieux d’accueil tout en lançant un cri d’alarme au gouvernement afin que très rapidement une solution leur soit trouvée.

Interrogées par la presse, ces familles sinistrées ont déclaré: « Le chef de bloc a pu joindre les responsables de la société KMK, qui au départ ont voulu parler de catastrophe naturelle et quand ils sont descendus sur le site, ils ont reconnu que c’est aussi en partie cette digue qui a causé cela et ont promis des aides à ces familles ».

Pour ces familles, si cette société avait procédé à l’ouverture d’un caniveau digne de ce nom, les eaux des pluies devraient se déverser dans la rivière Patra sans provoquer ces dégâts dont elles sont victimes aujourd’hui.  

Notons que parmi ces nombreuses familles qui assistent impuissamment aux écroulements de leurs habitations, il y a des retraités, des sans-emplois, des travailleurs aux faibles revenus et autres. Pour eux, ce problème allait déjà depuis longtemps trouver une solution s’ils étaient écoutés lors de l’érection de cette digue.