Préparatifs de la COP 28 : le Congo et l’UE uniformisent leurs priorités

0
742

En prélude à la vingt-huitième conférence des parties sur le climat qui se tiendra à Dubaï, la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault, a échangé, le 7 novembre à Brazzaville, avec le chargé d’affaires par intérim de l’Union européenne (UE), Torben Nilson, sur les priorités et les propositions de leurs institutions respectives.

« Nous sommes venus, aujourd’hui, au nom de l’UE pour parler avec la ministre de la 28e COP qui sera centrée sur le climat, l’avancement des accords internationaux liés sur plusieurs aspects : la réduction des émissions du CO2, l’adaptation et les financements pour mener des activités autour de ce sommet », a indiqué Torben Nilson.   

Le délégué de l’UE a également expliqué à la presse nationale qu’au cours de l’audience qui lui a été accordée, la ministre de l’Environnement a fait part des priorités du Congo ainsi que celles de l’Union africaine et de la déclaration de Nairobi. « Nous avons pu identifier beaucoup de points communs et priorités communes avant la COP 28. Nous allons travailler ensemble dans un esprit de partenariat pour avancer au niveau global », a ajouté le chargé d’affaires par intérim de l’UE.