Pauvre Pointe-Noire : Grâce à la volonté de Sassou, les travaux du Grand Marché durent déjà 7 ans

0
5904

Les travaux du grand marché de la capitale économique du Congo sont devenus interminables alors que le fameux Hausmann Mbochis, Jean Jacques Bouya affirmait le 16 décembre 2020 que le taux d’exécution était déjà de 90 % et la fin interviendrait en mars 2021..En février 2021, à la veille de la présidentielle, Denis Sassou Nguesso s’y était même rendu en grande pompe promettant un paradis aux vendeurs et acheteurs. 7 ans plus tard, l’étiquette de « papa promesses » colle bien au chef de l’État au vu de la situation de ce grand marché de Pointe-Noire.

On est en janvier 2024 et la ville de Pointe-Noire n’a pas encore réceptionné son grand marché dont les travaux ont été lancés en 2017 dans parait-il la vision futuriste du chef de l’État. Avec tous les maires Vili que la capitale économique a connu, rien ne semble présager sa modernisation. La pagaille règne toujours dans le dit marché aux yeux des autorités et personne ne semble poser des vraies questions.

En dehors de son grand marché, Pointe-Noire assiste impuissante comment celui de Tié Tié Masolo est l’abandon ainsi que ses voiries urbaines devenues l’objet des moqueries des Mbochis et du regret des autochtones. Entre temps, Jean Jacques Bouya n’arrête pas de crier partout qu’il dote le pays des infrastructures de qualité.