120 boursiers Congolais sélectionnés pour étudier au Brésil

0
820

Lors d’une cérémonie tenue à Brazzaville ce mercredi 17 janvier, l’ambassade de la République Fédérale du Brésil a officiellement remis les lettres de présentation à cent vingt étudiants congolais bénéficiant du programme d’études dénommé « Programme étudiants-convention de graduation (PEC-G). » 

Ces bourses, couvrant diverses filières telles que la médecine, l’informatique, les relations publiques, l’ingénierie et la comptabilité, sont une initiative du gouvernement brésilien.

L’ambassadeur brésilien au Congo, Renatos Soares Menezes, a salué l’esprit aventureux des étudiants. 

Pour aller étudier dans un pays étranger dont on ne connaît pas la langue, il faut avoir un esprit aventurier. C’est la première caractéristique louable que possèdent nos étudiants ici présents. Ils ont sûrement le courage et la confiance en eux-mêmes, et sont en phase de maturité, laissant la jeunesse pour devenir des hommes et des femmes adultes, tout en étant encore jeune”, a-t-il déclaré. 

Le diplomate brésilien a assuré aux parents que leurs enfants reviendraient en tant que professionnels.

“Chers parents, vos enfants reviendront au Congo comme des professionnels, prêts à occuper des fonctions de responsabilités pour le bien-être de leurs familles et de leur nation. Je vous souhaite une très bonne chance et une bonne continuation au Brésil”, a souligné Renatos Soares Menezes.

Pour sa part, Adrien Tsioula, secrétaire général adjoint du ministère des Affaires étrangères, a exprimé sa gratitude envers le Brésil, soulignant que cette initiative renforce les liens de coopération entre les deux Etats. Il a également appelé les étudiants à respecter les lois du pays d’accueil.

En plus des cent vingt étudiants sélectionnés, l’ambassade a ajouté un bénéficiaire supplémentaire à ce programme de bourses particulier, portant le total à cent vingt et un étudiants congolais qui poursuivront leurs études au Brésil. 

Les programmes PEC-G et PEC-PG sont des opportunités offertes dans le cadre de l’accord culturel, scientifique et technologique entre le Brésil et le Congo, permettant aux jeunes congolais de suivre des cours de graduation gratuits dans diverses universités brésiliennes.