Ninelle Sassou Nguesso à genoux et en pleurs devant son père pour sauver du limogeage Hugues Ngouolondélé

0
3273

C’est la deuxième fois que Ninelle se comporte ainsi devant son père depuis que son incompétent d’époux a été pistonné par clientélisme dans la gestion de l’État. Pour la première fois c’était quand son limogeage à la tête de la mairie de Brazzaville avait été décidé, Ninelle Sassou Nguesso, en pleurs devant son père menaçait de se suicider. Hugues Ngouolondélé garda son poste avant d’être nommé ministre où son incompétence récurrente a poussés son épouse à faire la clown pour le sauver d’une éjection.

La présence d’Hugues Ngouolondelé au sein du gouvernement de la république commence à déranger son propre entourage qui reconnaît désormais son incompétence notoire. La meilleure solution pour certains est son éviction du gouvernement, option à laquelle s’oppose farouchement son épouse Ninelle, fille de Denis Sassou Nguesso.

En pleurs devant son père, Ninelle Sassou Nguesso a plaidé pour le maintien de son époux dans le gouvernement prouvant de passage la désacralisation de l’État. Devenir ministre dans ce Congo du clan Sassou ne relève plus des compétences mais du clientélisme et des accointances sexuelles.

Chaque fils, fille, neveu du chef de l’État à son ministre dans le gouvernement comme si le Congo est leur champ de maïs. Le bilan n’est plus vraiment la préoccupation majeure du clan, mais plutôt, les honneurs et de l’argent qu’ils volent.

Le départ du gouvernement d’Hugues Ngouolondelé du gouvernement serait une sorte de défaite pour Ninelle Sassou Nguesso. En menaçant du pire son père, elle a sauvé pour le moment son époux.