Koffi Olomidé exclu du Fespam à cause de la pression populaire

0
1827

Du 15 au au 22 juillet 2023 se déroulera à Brazzaville la onzième édition du Festival Panafricain de Musique sans la participation de l’artiste Koffi Olomidé, déprogrammé par les organisateurs suite à une pression populaire. La stars de la RDC a traduit en justice son imitateur Koffi de Brazza après avoir nié les faits quelques semaines plus tôt. Les populations de Brazzaville avaient promis reversé un accueil dégradant s’il était retenu au Fespam.

C’est l’artiste Ferré Gola qui représentera la RDC au Fespam avec une prestation le jour de l’ouverture au stade Alphonse Massamba Debat. Son homologue Koffi Olomidé a été retiré de la liste des participants par les organisateurs suite aux menaces proférées contre lui par le public de Brazzaville.

Il est reproché à Koffi Olomidé son hypocrisie sur l’affaire Koffi de Brazza après sa plainte au tribunal de Brazzaville. Après la sortie médiatique de son bureau ovale, par le biais de sa nouvelle copine Cindy, le grand Mopao avait nié être derrière cette décision et dénoncé l’excès de zèle des siens.

Avec la convocation de Koffi de Brazza au palais de justice de Brazzaville, tout le monde a vite compris que Mopao n’est qu’un fumiste comme l’a bien sur le tweeter sa fille Didi Stone. Et pour le public de Brazzaville, il aurait été indécent voire une provocation de mauvais goût si l’artiste prestait au Fespam.

Des groupes se préparaient déjà à le lapider sur scène et il a été sommé aux hôtels de la ville de ne pas loger ses musiciens et lui-même. En un mot, Koffi Olomidé est devenu non gratta au Congo.