Luanda : pourquoi Sassou Nguesso a-t-il eu un malaise aux funérailles de Dos Santos ?

0
4987

Le dimanche 28 août 2022 alors qu’il assistait aux funérailles de l’ancien président angolais Eduardo Dos Santos à Luanda, son excellence Denis Sassou Nguesso a été victime d’un malaise qui a mis en mal les services de sécurité du pays hôte. Pris en charge par son médecin personnel et ceux de la présidence angolaise, le président du Congo s’est vite repris et on évoque une crise d’émotion de voir comment celui qui l’a installé au pouvoir s’en est allé.

Depuis son lieu de villégiature en Turquie, Denis Sassou Nguesso est arrivé à Luanda en Angola où il a pris part aux funérailles officielles de l’ancien président Eduardo Dos Santos décédé à Barcelone en Espagne quelques semaines plus tôt. Le Congolais qui était très proche de l’Angolais n’a pas supporté réaliser sa mort et s’est effondré durant la cérémonie.

Les médecins qui ont évité le pire au président congolais évoquent une crise d’émotion causée par la perte d’un être cher. Un peu ce que lui est arrivé à Rabat lors du décès de sa fille Edith Lucie Bongo Ondimba.

Rappelons que c’est Eduardo Dos Santos qui a envoyé les troupes angolaises combattre aux côtés des miliciens de Denis Sassou Nguesso lors de son putsch entre juin et octobre 1997.Depuis, le congolais est resté redevable à l’Angola au point de consentir toutes les violations du territoire congolais par l’armée angolaise.

Les songueurs de la délégation présidentielle racontent que Denis Sassou Nguesso a réalisé en voyant le cercueil de Dos Santos que lui aussi partira un jour d’où ce malaise d’émotion qui a mis en alerte les services de sécurité de l’Angola. Le Congolais devrait rejoindre son pays où plusieurs dossiers brûlants l’attendent.