L’Espagne finance des projets au Sénégal avec les 22 millions euros saisis à Gilbert Ondongo

0
1289

Comme le Portugal l’a fait au Cap vert avec les 8 millions retrouvés dans la villa de l’ancien ministre Gilbert Ondongo à Quinta Da Marinha, l’Espagne vient de débloquer les 22 millions que ses services de douane avaient saisi à Malaga au même ministre Congolais en faveur de divers projets agricoles au Sénégal.

L’annonce a été faite par le ministre espagnole des affaires étrangères et de la coopération José Manuel Albares au cours d’une rencontre sur l’immigration. Les fonds intervenus aux mafieux serviront à financer des projets dans certains pays d’origine des migrants qui risquent leurs vies dans la méditerranée. Et parmi ces mafieux figure en bonne place l’ancien ministre Congolais de l’économie, Gilbert Ondongo dont les 22 millions lui appartenons ont été saisi sur une autoroute de Malaga en Andalousie.

L’Espagne a juste copié son voisin le Portugal qui venait de financer une route au Cap vert avec les 8 millions d’euros saisis dans l’une des villas du même Gilbert Ondongo dans la localité de Quinta Da Marinha.

L’Espagne dont les côtes voient échouer chaque année des milliers de migrants africains à la recherche d’un meilleur avenir socio-économique a décidé d’attaquer le problème depuis la racine par un programme d’appui à l’émancipation des jeunes.

Avec les 22 millions Euros ( 15 milliards Cfa ), l’Espagne va aider les jeunes entrepreneurs dans la région de Dakar, Saint-Louis et Matam à réaliser leurs projets ou à les renforcer. Ce sont 17 jeunes choisis qui vont bénéficier d’une partie de cette enveloppe pour développer leurs plans économiques.

Par ailleurs 120 jeunes Sénégalais vont bénéficier d’une formation dans l’entrepreneuriat et la gestion des micros projets par des spécialistes venus droit d’Espagne.

Entre temps à Owando, circonscription électorale de Gilbert Ondongo, des jeunes sans abandonner à leur sort , sans avenir et contraints de se rabattre à la chasse, pêche et à ne rêver que d’un recrutement dans l’armée, la police et la gendarmerie.

Le pays de Marien a toujours qualifié de CONGO ZOBA par les Sénégalais et voir l’argent d’Ondongo saisi en Espagne servir à créer des entrepreneurs au Sénégal confirme cette moquerie. « Qu’a fait le Congo au bon Dieu pour mériter ce genre malchance ? » se demande souvent les patriotes.

Une bande de prédateurs a pris en otage de petit État pétrolier depuis 1997 et ils ne veulent pas lâcher prise ni tenter de faire semblant d’aimer cette Nation.