Les dictatures africaines ! selon Clément Mierassa

0
669

Aujourd’hui avec le coup d’État en Guinée, il est clair pour tout le monde que le changement de constitution pour se maintenir au pouvoir est une violation flagrante de la loi fondamentale.

Pour les Chefs d’Etat des pays concernés, il s’agit de l’illustration claire du non respect du serment qu’ils prêtent, à leur entrée en fonction,de respecter et de faire respecter la Constitution.
Le prétexte qu’ils prennent souvent c’est de dire qu’ils le font sous la pression du peuple ,qui les apprécie certainement pour leur bilan fortement négatif. Quel paradoxe?
Hier,le peuple guinéen était présenté comme exigeant un 3eme mandat pour Alpha Condé. Avec le coup d’État réalisé par les Forces spéciales,
des images ont fait le tour du monde montrant les guinéens dans la liesse en apprenant ce qui est arrivé à leur désormais ex-President et huant sur lui au passage lorsque l’on l’a promené comme un trophée de guerre à travers la ville. Où est donc passé ce peuple qui réclamait un troisième mandat ? N’est ce pas là, une preuve de plus de ce que les élections en Afrique sont truquées et que l’on les organise pas pour les perdre.

Quelle tristesse pour l’Afrique surtout avec cette découverte de 30 millions d’euros soit 20 milliards de francs cfa dans une des chambres du Palais.

Lorsque l’on regarde froidement les choses, on peut se rappeler de quelques déclarations des hommes politiques africains comme:
« La démocratie c’est le respect des textes, à commencer par la plus grande norme en droit, qu’est la Constitution. Qui ne respecte pas la Constitution n’est pas democrate. « 

« Lorsque la Constitution est violée, les démocrates ne doivent pas l’accepter « .

« Les difficultés de l’heure ne doivent pas nous amener à emprunter le chemin hasardeux et dangereux de l’anti-constitutionnalite’. »

Tout ceci doit emmener les acteurs politiques africains à être humbles et moins arrogants. Souvent,ils se prennent pour ce qu’ils ne sont pas. Beaucoup sont loin d’être des démocrates. Ils sont en réalité des dictateurs. Ils doivent tirer les leçons des événements qui se déroulent sur le continent.

Clément MIÉRASSA