L’épouse du général Philippe Obara braquée par des hommes cagoulés, 52 millions cfa emportés

0
4498

Un bien mal acquis ne profite jamais ! C’est ce que vient de vivre l’épouse du général tortionnaire Philippe Obara de la CID. Elle a été victime d’un braquage dans laquelle les 52 millions cfa qui se trouvaient dans son véhicule ont été emportés par trois hommes cagoulés. Mais que représentent 52 millions pour des voleurs ayant les caisses de l’État à volonté ?

Dans un pays normal tel que le sont devenus ceux qui forment l’AES, cette femme aurait été interpellée afin de justifier la provenance de cette forte somme d’argent. Son époux bien que général et patron des renseignements n’a pas un salaire qui peut justifier autant d’argent.

Les braqueurs de la république ont vite compris que c’est avec les autorités et leurs épouses qu’ils peuvent réellement gagner beaucoup d’argent. Les braquages dans les résidences secondaires de Bouya, Tsiba, Obara, Ayessa en témoigne.

Cernée et prise en filature par trois braqueurs bien renseignés sur ses avoirs financiers, l’épouse du général Obara s’est fait volé la forte somme de 52 millions alors qu’elle se trouvait dans une ruelle de Massengo dans la zone nord de Brazzaville.

Cagoulés et Kalachnikov à la main, les trois braqueurs ne sont pas allés par quatre chemin pour faire comprendre à l’épouse d’Obara que sa vie valait plus que les 52 millions cfa volés au pays gardés dans son véhicule haut de gamme.

Le plus rigolo a été de voir l’un des braqueurs tapoté les fesses de la victime accompagné de la phrase : «  Oyo ba bord ya général ! »