Léon Juste Ibombo, l’unique congolais qui s’affiche heureux avec le dobeur de sa femme

0
1888

Au Congo de Denis Sassou Nguesso, les valeurs et le mérite ont fait place à la bêtise qui est récompensée au point de créer des ministres. Aujourd’hui, Léon Juste Ibombo qui a fait sa carrière comme vigile en France occupe le poste de ministre des postes et télécommunication du Congo en récompense de son silence à l’infidélité de son épouse avec son propre cousin Edgar Nguesso. Profitons désormais des finances du pays, Léon Juste Ibombo a vu son cerveau lavé et s’affiche sourire jusqu’aux nez avec son bourreau sexuel.

D’Edgar Nguesso, tout le monde ne dit que du bien sur ses largesses et son empathie. Et tout homme cynique s’emploie toujours à récompenser ses victimes pour se faire bonne conscience. Après avoir fait la main noire à domicile à son cousin Léon Juste Ibombo, Edgar Nguesso n’a pas trouvé mieux que sacrifier la république en le propulsant à la tête du ministère des postes et télécommunication dans son quota.

Aujourd’hui le cocu a pris des ailes et se confond entre la politique et la religion avec point de chute comme les finances du Pays. Dans les relations humaines et culturelles Bantou, peu sont ces congolais qui peuvent s’afficher tout sourire avec celui qui a découvert les merveilles de son épouse. L’homme congolais est possessif, jaloux et orgueil de nature en amour et savoir qu’untel lui a fait cocu est un motif d’humiliation.

Mais, le ministre Léon Juste Ibombo a digéré la main noire de son cousin et la considère même comme une bénédiction dans sa vie. Il a désormais une garde, un chauffeur, une voiture de fonction, un passeport diplomatique, 11 millions de salaire mensuel grâce au sexe de son épouse que son cousin Edgar Nguesso a savouré.