Le Congo lance la production de Gaz naturel liquéfié d’Eni (Congo GN2)

0
3425

La production de Gaz naturel liquéfié (GNL) d’Eni, baptisé Congo GN2 sera lancée ce mardi 27 février, à Pointe-Noire, par le président de la République, Denis Sassou Nguesso.

En visite de travail à Pointe-Noire, le Chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso présidera le début de la production du Gaz naturel liquéfié (GNL) de la société ENI-Congo sur le site de Litchendjili, ce mardi 27 février. Cette initiative marque une étape importante dans le secteur énergétique congolais. 

Le projet Congo GN2 s’annonce comme un pilier stratégique pour notre pays. Non seulement il vise à répondre aux besoins énergétiques intérieurs, mais il positionnera également le Congo en tant qu’acteur majeur sur le marché international du GNL. En effet, ce projet sera le premier exportateur de GNL du Congo, offrant ainsi des ressources gazières supplémentaires à l’échelle mondiale.

En outre, le projet Congo GNL s’appuiera sur les ressources gazières du permis Marine XII et les installations de production existantes, adoptant ainsi une approche progressive et durable. L’usine flottante de liquéfaction de gaz naturel (FLNG), avec une capacité de production estimée à 0,6 million de tonnes par an, vise à éliminer le torchage de gaz de routine.

Parallèlement, une autre usine flottante, prévue dans les champs de Nenè et en construction, devrait être opérationnelle d’ici 2025, avec une capacité accrue de 2,4 millions de tonnes par an.

La pose de la première pierre du projet de gaz naturel liquéfié (GNL) de l’association Marine XII, dirigée par Eni Congo, avait été effectuée le 25 avril dernier par le président de la République, Denis Sassou Nguesso.