Le colonel Atypot enferme son neveu parisien en vacances après l’échec de sa main noire sur sa femme antillaise

0
2281

En vacances à Brazzaville, Neil Angouli a tabassé son oncle militaire qui a tenté de séduire avec de l’argent sa femme antillaise. L’oncle qui est colonel au sein des FAC a fait enfermer le neveu pour le punir se mettant à dos toute la famille.

Quand il a embarqué à Roissy Charles Degaulle dans un avion avec son épouse originaire de la Guadeloupe, Neil Angouli ne pouvait jamais s’imaginer que le frère aîné de sa mère le reversait une surprise désagréable à Brazzaville. Colonel dans l’armée congolaise, F Atypot s’était engagé à rendre agréable le retour au pays de son neveu accompagné de son épouse.

Le colonel Atypot s’est pointé en personne à l’aéroport Maya Maya pour recevoir son neveu en facilitant les formalités d’immigration. On pouvait noter de la joie sur les visages du couple qui a décidé de passer un mois au Congo.

C’est à Kintélé que Neil et son épouse sont logés dans un appartement d’une auberge de son oncle. Tout se passait bien jusqu’à ce que l’antillaise commence à se plaindre auprès de son époux du comportement un peu déplacé du colonel Atypot. Neil Angouli, encore naïf a tenté de faire comprendre à son antillaise qu’il était normal que son oncle ou d’autres membres de la famille la taquine un peu dans le bon sens.

En réalité, l’antillaise usait de la sagesse pour passer le message à son époux, aveuglé par l’amour familial. Excédée par les tentatives de la main noire du colonel Atypot, l’antillaise le piège en complicité avec Neil. L’ayant invité à prendre un pot à la mandarine au centre-ville de Brazzaville, Atypot met sur la table la somme de 2000 euros contre des faveurs sexuelles.

Une proposition indécente enregistrée que l’antillaise rejette intelligemment en jouant le jeu du colonel Atypot afin de l’enfoncer avec des preuves. Elle met aussi fin aux excès du pervers qui caressait déjà ses cuisses certain d’être proche du but.

N’ayant pas supporté l’insolence de son oncle qui niait les faits malgré les évidences, Neil Angouli avec son éducation de Sevran Beaudottes s’est jeté sur lui. Un acte qui ne passe pas au Congo où les oncles sont vénérés malgré leur indécence.

Neil Angouli a été placé en cellule sur recommandation de son oncle pour le punir avant d’être remis en liberté trois jours plus tard. Deux jours après il mettait fin à ses vacances pour rejoindre Paris.