Émergence 2025 : en 2023 dans les tribunaux du Congo, on n’utilise encore les machines dactylo

0
1321

Le monde avance tellement vite qu’il a été numérisé un peu partout sauf au Congo où ceux qui ont promis l’émergence en 2025 souffrent à se débarrasser de leur passé villageois. Comment peut-on encore utiliser en 2023 dans les tribunaux du pays des machines dactylo quant on sait tous que les ordinateurs sont appropriés pour archiver les données.

Un saut dans les tribunaux du Congo dans sa partie administrative et on tombe des nu. Alors que les ordinateurs sont devenus l’outil de travail idéal, au Congo, les fonctionnaires de justice se battent encore avec des vieilles machines dactylo que même le Sud Soudan n’utilisent pas.

On comprend facilement que le slogan « Émergence 2025 » n’était que la conséquence du suivisme qui caractérise le clan Sassou qui n’en parle plus d’ailleurs depuis des années après s’être rendu compte de leur incapacité à réaliser ce rêve fou, mais possible avec des vrais dirigeants patriotes.

Dans aucun pays au monde, un dirigeant voleur et tribaliste n’a apporté du bien être et progrès à son peuple. Maintenir les fonctionnaires de la justice dans la préhistoire et mécanographie alors que le monde parle numérique est le déni le plus abjecte à l’émergence.

Les certificats de nationalité et casiers judiciaires émis par ces machines ne laissent aucune trace alors qu’avec un ordinateur c’est tout le contraire. Le plus triste est de voir comment les fonctionnaires s’accommodent et préfèrent protester pour autre chose et non pour leur cadre de travail.