Congo: un pays où un PD est nommé Général des forces armées

0
3113

« Dieu merci pour lui que ce pays n’a jamais été attaqué par ses voisins et est aussi loin de l’être, sinon on aurait mieux apprécié ce genre de nomination clanique » confesse un colonel de l’armée de terre, très remonté par la nomination comme général de Serge Oboa qu’il qualifie de PD et matalana.

Plusieurs officiers et sous officiers républicains s’interrogent sur l’utilité d’avoir un nombre aussi important des généraux dans une armée qui ne compte en réalité que 25000 hommes, le reste étant des miliciens à a solde du clan Sassou. Avec ses 60 Généraux, les FAC frisent le ridicule comme armée.

En RCA, au sein de la force africaine, les militaires congolais ont été les plus nuls et ont été renvoyés chez eux. A chaque fois que les troupes angolaises violent les frontières du Congo, l’armée n’intervient jamais, même quand toute une colonne s’est fait prisonnière à Kimongo. Mais la même armée est intraitable face aux civils qui demandent plus de liberté.

Au Pool, dans le film mal interprété entre Sassou et le pasteur Ntumi, on a vu les militaires incapables de mettre la main sur un civil mal équipé en armes. Pourtant tous ces Généraux se la pompent dans leurs quartiers.

Les dernières nominations des Généraux font couler beaucoup de salive dans les casernes, surtout celles de Fils Obami Itou et de Serge Oboa. Pour le premier, on voit la main de Kiki Sassou qui tient à envoyer Ndenguet à la retraite, mais pour le deuxième, on ne comprend plus rien. Serge Oboa a été chassé de la présidence pour amateurisme et plaisantin avant de revenir en force.

Dans les quartiers nord, tout le monde sait que le désormais Général est un homosexuel dont l’épouse est le célèbre PD Mignon Dimi. Et dans l’armée, être PD est très mal vu. Selon une source militaire, le comportement de Serge Oboa après sa nomination prouve à quel point c’est un PD.

Un vrai militaire ne jubile à ce point une nomination et on a vu tous comment Oboa a célébré sa nomination. « Une vraie femme cet Oboa » renchéri un capitaine de la DGSP.