Comme Sassou, Omar Bongo a fait 55 enfants aux filles de ses ministres, à ses nièces, cousines et belles-sœurs

0
2691

La chute au Gabon d’Ali Bongo par coup d’État est aussi l’occasion pour les médias français de faire le grand déballage sur la vie privée de la famille Bongo. On a appris par ces médias que le feu Omar Bongo menait une vie de débauche sexuelle à l’instar de son beau-père Congolais Denis Sassou Nguesso. Il a eu des enfants avec ses propres nièces, cousines, tantes, belles-sœurs, mais aussi et surtout avec les filles de ses ministres et d’autres autorités. Au tout, plus de 55 enfants qui constituent l’empire Bongo.

Quand la France est derrière un coup d’État en Afrique, ces médias relais se chargent de dénigrer le président déchu et on le voit sur le cas d’Ali Bongo au Gabon dont la vie du défunt père a été mis en sellette. Consacrant des heures au coup d’État du général Brice Oligui Nguema, les journalistes français ne se gênent pas d’évoquer la vie sexuelle du feu Omar Bongo Ondimba, père d’Ali.

Dans cette triste campagne de dénigrement, Denis Sassou Nguesso n’y échappe pas, lui qui a donné sa fille en mariage à Omar Bongo Ondimba. Sa dérive sexuelle avec plus de près de 80 enfants est aussi évoquée dans les médias français Mainstream.

On a appris par exemple qu’au Gabon, l’éternelle présidente de la cour constitutionnelle ayant validé tous les forfaits du clan Bongo et dont les militaires viennent d’envoyer à la retraite est mère de trois enfants d’Omar Bongo Ondimba. La majorité des femmes nommées aux postes clés du Gabon étaient des maîtresses du feu Omar Bongo.

C’est la même méthode de domination par le sexe qu’emploie Denis Sassou Nguesso au Congo. Rappelons que ce dernier a eu des enfants avec ses nièces, cousines, tantes, belles-sœurs, filles de ses ministres et amis. Le plus triste est l’enfant qu’il a eu avec la fille de son épouse Antoinette.