Brazzaville : Prisca, la lélé qui a fait la main noire à son propre frère gendarme

0
2506

C’est une histoire qui fait à la fois rire et étonne plus d’un dans ce secteur de Moungali, quatrième arrondissement de Brazzaville. Un lieutenant de la Gendarmerie a surpris sa femme et sa propre sœur avant de réaliser que deux lesbiennes lui faisaient cocu dans sa propre maison.

Landry E, un lieutenant de la Gendarmerie pouvait s’attendre à tout, mais jamais à ce que sa propre sœur Prisca lui fasse la main noire. Cette sœur, tant dévouée à la prière qui vivait chez elle a profité des plaintes de son épouse pour la détourner et en faire sa petite amie.

A en croire sa version, la petite sœur du Gendarme serait devenue lesbienne après une déception amoureuse avec un frère de l’église. Elle cachait son orientation sexuelle à sa famille et ses proches avant de séduire sa belle-sœur.

Le Gendarme, à l’instar de la majorité des corps habillés du Congo gérait plusieurs femmes et accordait peu de temps à son épouse. Profitant de cette solitude et des absences répétées de son frère, Prisca va d’abord commencer à faire visionner sa femme des vidéos porno des lesbiennes avant de l’inviter un jour à se joindre à leur monde.

Les deux ont entamé une relation sentimentale dans un même toit et c’était comme une vie de couple. Landry E explique avoir remarqué de moins en moins des plaintes de son épouse. Cette dernière ne s’offusquait même plus de ses absences, moins encore des rumeurs sur ses liaisons amoureuses.

Dans le quartier, les moqueries fusent contre le Gendarme que sa propre sœur a fait la main noire. C’est dans l’après-midi du jeudi 28 septembre dernier, en rentrant du travail, que Landry E a surpris sa sœur et son épouse dans son lit conjugal en pleins ébats sexuels. Comme tout non corps habillé qui aime la violence, le Gendarme a bastonné les deux lesbiennes et alerté la parcelle.