Bénin: plusieurs rangers tués dans une embuscade dans le parc transfrontalier W

0
631

Incidents mortels mardi dans le parc transfrontalier W, partagé entre le Niger, le Bénin et le Burkina Faso, attribués aux groupes armés terroristes : cinq rangers et un soldat béninois ont été tués, alors qu’ils étaient en patrouille. C’est le plus lourd bilan depuis que le Bénin a commencé à faire face aux attaques des groupes terroristes.

Au moins « six morts » et « une dizaine de blessés », selon un communiqué d’African Parks publié mercredi 9 février au soir. Dans le détail, cinq rangers et un soldat des forces armées béninoises sont morts – un bilan provisoire, précise le même communiqué.

Selon l’ONG sud-africaine qui gère la partie béninoise du parc W, c’est mardi qu’une équipe des Rangers a été prise dans une embuscade. Il s’agit des gardes qui assurent la sécurité dans les parcs.

Selon nos informations, après le premier incident de mardi après-midi, il y a eu un deuxième : un véhicule des forces armées béninoises, dépêché pour porter secours, aurait connu le même sort ou aurait sauté sur un engin artisanal.

Les versions divergent selon les sources, et African Parks, seul à avoir communiqué sur le sujet, parle uniquement d’embuscade, pour l’instant.

Les blessés sont pris en charge dans un hôpital de la région. Des renforts y ont été déployés.