Bénin: 8 morts dont 2 policiers dans des affrontements entre la police et des adeptes d’une secte

0
746

Des affrontements samedi 29 janvier entre la police et les adeptes de l’Église Azael, décrite comme une secte, font huit morts dans l’arrondissement de Monkpa, un arrondissement de la ville de Savalou, au centre du pays. Deux policiers figurent parmi les morts. Le pasteur et plusieurs de ses fidèles sont en fuite.

Les deux policiers ont été d’abord séquestrés avant d’être assassinés par les membres de l’Église baptisée Azael. Le fondateur est un jeune béninois venu du Nigeria, personne n’arrive à classer son mouvement en raison de ses pratiques. Leur temple est érigé en pleine brousse, les adeptes ne se coupent pas les cheveux.

Le fondateur, plutôt perçu comme le gourou d’une secte annonce la fin du monde et préconise que chacun vende ses biens. C’est au nom de ce mot d’ordre que ses ouailles s’emparent des récoltes des paysans avec violences.

Le « pasteur » activement recherché

La police reçoit plusieurs plaintes, convoque le gourou, mais il ne se présente pas. Une descente est alors planifiée samedi. L’opération dégénère. La police essuie des coups de feu et riposte, elle empêche l’incendie du commissariat.

Le bilan de huit morts a circulé toute la journée de samedi, six fidèles et deux policiers. Un notable de la région évoque le décès d’un septième fidèle non confirmé par les autorités. L’armée est allée en renfort, mais la situation est maitrisée selon la police. Le pasteur est en fuite et activement recherché.