Bangui : un vieux A330 d’Air France perd un moteur à son atterrissage avec 160 passagers à bord

0
2054

Les passagers du vol d’Air France du 08 octobre, partis de Paris pour Bangui ont eu la peur de leur vie après que l’appareil ait perdu un moteur à l’atterrissage à l’aéroport de Mpoko. Ne pouvant plus bouger, l’Airbus a bloqué l’unique piste de cet aéroport et les passagers ont été obligés d’être exfiltrés et conduits dans des bus vers l’aérogare. Cette compagnie arienne est reprochée par les Africains de faire décoller des vieux appareils dans sa destination Afrique, qui est la plus chère et aussi la plus rentable.

Air France aligne les incidents en Afrique où elle s’active parfois à étouffer les sociétés ariennes locales pour garder son monopole. Un A330 datant de 25 ans de cette société française qui a décollé de paris tôt le matin le samedi 08 octobre a connu un incident technique grave qui a mis la vie des passagers en danger.

Les 160 passagers ont vu comment à l’atterrissage l’appareil a perdu un moteur avant d’être immobilisé au bout de la piste paralysant ainsi le trafic aérien de l’aéroport de Bangui Mpoko qui ne dispose d’une seule piste d’atterrissage. Un incident de plus qui vient jeter un discrédit sur Air France qui n’a pas froid aux yeux sur tarifs vers l’Afrique.

« J’ai pris un vol Air France qui a perdu un moteur à l’atterrissage sur Bangui cet après-midi, la seule piste de l’aéroport est bloquée car l’appareil n’arrive pas à prendre un virage, c’est honteux de faire voler de si vieux avions pour une compagnie qui vend si cher ses billets. » a écrit un passager Camerounais sur le réseau social Twitter.