Au cours du 2ème trimestre 2023, le Brent daté, marqueur des bruts congolais a affiché une baisse de 10,55 dollars par baril

0
951

Au cours du 2ème trimestre 2023, le Brent daté, marqueur des bruts congolais, a amorcé le trimestre avec un prix de 85,51 dollars le baril et l’a clôturé à 74,97 dollars le baril, affichant ainsi une baisse de 10,55 dollars par baril, soit un taux de décroissance global de 12% sur l’ensemble de la période. 

Le ministère des Hydrocarbures et les différentes sociétés pétrolières, ont tenu à Brazzaville, du 12 au 14 juillet 2023, la réunion portant fixation des prix fiscaux des hydrocarbures bruts produits en République du Congo au cours du 2ème trimestre 2023. 

Les travaux ouverts par le directeur du cabinet du ministre des Hydrocarbures, le Pr Macaire Batchi se sont déroulés autour de plusieurs axes dont l’analyse de l’évolution du marché pétrolier international au cours du 2ème trimestre 2023. 

Il ressort qu’au cours de cette période, le Brent daté, marqueur des bruts congolais, est resté très volatil” et a affiché une tendance globalement baissière”, renseigne le communiqué final.

Il a amorcé le trimestre avec un prix de 85,51 dollars le baril et l’a clôturé à 74,97 dollars le baril, affichant ainsi une baisse de 10,55 dollars par baril, soit un taux de décroissance global de 12% sur l’ensemble de la période, peut-on lire sur ladite correspondance.

Toutefois, à l’instar de la période précédente, un pic de 88,21 dollars le baril a été observé le 12 avril 2023.

Le Brent daté a affiché une moyenne de 78,05 dollars le baril au cours du 2ème trimestre 2023, contre une moyenne de 81,17 dollars le baril au cours du 1er trimestre 2023, traduisant ainsi une baisse de 3,12 dollar le baril, soit 3,8% entre les deux trimestres. 

Plusieurs fondamentaux du marché ont impacté sensiblement la volatilité du cours du Brent au 2ème trimestre 2023, par conséquent, ceux du pétrole brut en général. Il s’agit entre autres des indicateurs macroéconomiques et monétaires, de la variation de stocks de pétrole, de l’arbitrage entre l’offre et la demande de pétrole.