Assemblée nationale: le député tricheur Claude Ayessa, incapable de rédiger un rapport d’une page

0
1948

Il est le fils du ministre et beau-père de Sassou Nguesso, Firmin Ayessa. Son père n’a pas eu froid aux yeux pour imposer sa nomination comme député dans la circonscription 2 de Makélékélé, fief de YUKI. Après une réunion entre parlementaires, il lui a été demandé de faire un briefing, chose qu’il n’a pas pu faire sans l’aide d’un vétéran député. Claude Ayessa était incapable de rédiger le rapport qu’il devrait ensuite lire devant ses collègues. C’est la conséquence du parachutage des incompétents dans les institutions.

Dans leur volonté de sécuriser leur avenir contre la justice populaire, les dignitaires du pouvoir ont fait le choix de placer leur progéniture dans les institutions de la république.Malheureusement comme l’a su le dire le président du Sénat, ils placent les plus idiots de leurs enfants mettant en danger la Nation.

Lors des dernières élections législatives, en s’appuyant sur la fraude, les dignitaires ont imposé la victoire de leurs enfants, parfois même dans les circonscriptions qui leurs sont totalement hostiles. C’est le cas de Claude Ayessa, un fils du nord qui l’a emporté à Makélékélé, bastion sudiste de l’UDH-YUKI.

Comme ils en ont l’habitude dans leur tribalisme stupide, ils ont accusé les votants de cette circonscription de l’être après protesté contre la victoire de Claude Ayessa. Pourtant, aucun fils du sud n’a jamais gagné une élection après l’avenue de la Tsiémé.

Mais avec le temps, les parlementaires aguerris se rendent compte d’avoir comme collègue un idiot tout fait au nom de Claude Ayessa. Juste un rapport d’une page d’une réunion d’une heure l’a dépassé et c’est le genre de député qui orne le parlement congolais.