Après avoir crié DSN ou Rien, les moutons d’ Elvis ont passé la nuit dans le noir, délestages oblige

0
1070

Alors qu’il vient de prendre la tête de l’UA à Addis Abeba, le président de la RDC Felix Tshisekedi a dés-autorisé les dirigeants de son parti et de l’Union Sacrée qui prévoyaient un accueil grandiose lors de son retour à Kinshasa ce lundi 8 février. Pour lui:« Je ne comprends pas pourquoi des gens meurtris, affamés, frappés par le chômage et tous genres de calamité chantent à notre gloire alors qu’ils devraient nous exiger plus comme c’est le cas en occident. » Des paroles qui irritent son homologue de Brazzaville qui se sent très à l’aide dans des éloges à la con. La meute des moutons venus l’accompagner lors de l’ouverture de son université à Kintélé a été rattrapée par la réalité une fois dans leur domicile. Ils ont dormi dans le noir à cause des délestages et se sont venus du vrai Congo de Sassou Nguesso et non celui des discours creux.

Elvis Okombi Ntsalissan et son acolyte le député Ninon Gouamba, ont pu grâce à la distribution des 2000 frs, une boite de sardine et des tee-shirts, mobilisé quelques moutons qui ont fait la figuration lors de la coupure du ruban par le parrain Denis Sassou Nguesso de l’université de Kintélé qui porte son nom.

Toute cette meute victime du soleil n’est pas dans les cœurs des deux opportunistes que sont Okombi Ntsalisan et Gouamba. Ces gens-là sont juste utilisés pour les rêves de ces deux députés dans la conservation de leurs postes et rien d’autre. Denis Sassou Nguesso et son noyau dur aiment les éloges et récompensent à leur juste valeur ceux qui les entretiennent.

Et Elvis et Ninon le savent très bien que par mérite et compétence, ils n’auront jamais de place et l’unique option qui leur est offerte et le clientélisme.

Tous ces jeunes chômeurs pour la plupart qui se sont amassés devant l’université Denis Sassou Nguesso avec des pancartes et banderoles arborant DSN ou RIEN ont finit par regagner leur domicile après avoir bu quelques bouteilles de bière.

C’est dans le noir sans électricité à cause justement de la mauvaise gestion de leur DSN ou RIEN, qu’ils ont passé la nuit. Le plus comique est de les entendre se plaindre des délestages et de la marche du pays alors quelques heures plus tôt, ils disaient DSN ou RIEN. Elvis et Ninon ont juste compris dans leur opportunisme que pour réussir dans ce Congo, ils faut juste infantiliser quelques jeunes bêtes.