Accidents de la route : plus de 1200 décès déplorés lors des 5 dernières années

0
407

La Direction générale des Transports terrestres (DGTT) a présenté ce mardi 23 août, à Brazzaville, le bilan des accidents de la circulation enregistrés ces cinq dernières années au Congo. Il en ressort que 1224 personnes ont perdu la vie des suites des accidents.  

Les statistiques sur les accidents de la circulation en République du Congo demeurent préoccupantes, selon le directeur général des Transports terrestres, Sadate Girest Bokenga Manzekele.

Lors des cinq dernières années, la route a enregistré 1224 décès, 5 900 blessés graves, 5 925 blessés légers, a annoncé Sadate Girest Bokenga Manzekele. 

Le directeur général des transports terrestres a pointé du doigt les comportements inciviques des conducteurs des motos qui seraient selon lui, responsables de la majorité des cas d’accidents enregistrés sur le réseau routier national.

« Je profite d’attirer l’attention des conducteurs des mots et des motocycles que ces modes de transport, faut-il le signaler, enregistre plus de victimes et des cas plus graves que les autres. Nous leur rappelons qu’ils ne sont pas exemptés du permis de conduire et de contrôle technique », a-t-il déclaré. 

Face à cette situation, Sadate Girest Bokenga Manzekele a rappelé le caractère obligatoire des contrôles techniques des véhicules routiers dans notre pays conformément aux textes en vigueur. 

La DGTT par le truchement de son directeur général a aussi réitéré son engagement de faire appliquer le respect de la périodicité des contrôles techniques sur l’ensemble du territoire national.

« Avec la Direction générale des Transports terrestres et les services de contrôle compétents nous poursuivrons l’éradication des pratiques non orthodoxes souvent décriées dans la délivrance des certificats de visites techniques, veillerons à l’harmonisation des vignettes de contrôles techniques sur le territoire national », a-t-il dit.

Par ailleurs, la DGTT a présenté officiellement hier le projet de digitalisation des opérations de contrôle technique des véhicules. C’est un projet qui vise à réduire les gaz à effet de serre.