230 nouveaux médecins formés à Cuba mis en stage

0
1385

Deux cent trente médecins et quarante-six techniciens de santé formés à Cuba ont été mis en route le 25 mars, par le ministère de la Santé et de la Population, pour effectuer un stage d’imprégnation de huit mois dans des hôpitaux de Brazzaville et de Pointe-Noire.

Les 230 médecins et 46 techniciens stagiaires déployés dans les hôpitaux font partie de la deuxième vague des étudiants formés à Cuba. Ils y effectueront un stage pratique de huit mois en vue d’acquérir de l’expérience avant qu’ils ne soient engagés et affectés officiellement.

Selon la répartition faite, 180 médecins et 36 techniciens de santé sont retenus à Brazzaville. Parmi eux, 32 et 7 techniciens effectueront leur stage au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville ; 27 médecins et 5 techniciens à l’hôpital de Djiri ; 26 et 2 techniciens à l’hôpital de base de Makélékélé.

L’hôpital de référence de Talangaï va accueillir 25 médecins et 4 techniciens de santé ; 20 médecins à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise de Mfilou ; 20 à l’hôpital Blanche-Gomes ; 16 docteurs et 3 techniciens à l’hôpital de base de Bacongo et 14 à l’hôpital des armées Pierre-Mobengo.

S’agissant de Pointe-Noire, 20 médecins et 2 techniciens de santé sont orientés à l’hôpital Adolphe-Sicé ; 20 à l’hôpital de Loandjili ; 11 médecins à l’hôpital de Tié-tié et 7 autres plus 5 techniciens à l’hôpital général de Ngoyo.

S’exprimant à cet effet, le ministre de la Santé et de la Population a exhorté les médecins stagiaires à plus de rigueur et de professionnalisme.

« La cérémonie qui nous réunit ce jour met désormais fin à votre attente jugée assez longue. L’art de soigner que vous avez librement choisi exige un certain savoir-faire et, faut-il vous rappeler, vous exercerez votre métier sur l’homme, sur lequel toute erreur est préjudiciable et inacceptable », a souligné Gilbert Mokoki.

Précisons que les 320 médecins de la première promotion déployés sur le terrain le 19 mai 2022 viennent de bénéficier de leur intégration à la Fonction publique, après plus d’une année de stage d’imprégnation professionnelle.