Un radié et trois membres suspendus par le bureau exécutif du MCDDI 

0
563

Le bureau exécutif du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI) a suspendu le 11  novembre à Brazzaville, trois de ses membres et un exclu pour non-respect du règlement intérieur du parti. 

Le Secrétaire national du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI) a infligé une sanction à titre conservatoire à Davy Mpassi, Ruffin Makoumbou et Joséphine Salakanda pour leurs comportements séditieux, contraires aux textes et règlements fondamentaux du parti.

Quant à Blaise Kangou il a été exclu à l’unanimité par les membres du bureau politique ce, après échanges et débats, de la proposition faite par la Commission de discipline et contrôle du parti, notamment actée par l’instance dirigeante du MCDDI.

Le président National du MCDDI Euloge Parfait kolelas a, clarifié sur les greffes qui lui sont reprochés dans la déclaration d’une frange des membres du bureau exécutif dissident du parti. Il s’est indigné de l’attitude affichée par ces derniers, alors qu’il n’a ménagé aucun effort pour les soutenir dans leurs assises sociales.

A cette rencontre, le bureau Exécutif du MCDDI a réaffirmé son soutien au président national, Euloge Landry Kolelas pour son attachement aux idéaux du Parti. Et l’alliance Mouvement congolais pour la démocratie et le développement Intégral (MCDDI) et le Parti congolais du travail (PCT) socle de l’unité nationale.