Tout jeune candidat à la députation doit accepter de devenir «femme de réserve» des vieux du PCT

0
1481

Les élections législatives pointent déjà à l’horizon et nombreux sont des jeunes qui aspirent à siéger au parlement bien que pour juste joue de la figuration. Au moins, ils deviennent importants dans la société et dans leur circonscription où ils se font désormais « Honorables » avec les avantages qui vont avec. Dans les états-majors politiques et surtout celui du PCT, on murmure déjà sur les conditions à remplir pour rêver devenir député. Tout jeune qui souhaite siéger au parlement devrait devenir « femme de réserve » de son parrain du pouvoir, en français facile PD.

La majorité des jeunes députés actuels selon la rumeur et des témoignages de leurs proches livrent leurs fesses à certains dignitaires du pouvoir qui s’adonnent à cette pratique sexuelle.C’est l’une des conditions qui doivent remplir tous ceux qui choisissent la voie de la franc-maçonnerie.

En interne, tout aspirant à la députation a déjà reçu une brochure classée Top Secret dans laquelle sont énumérées les conditions à la nomination comme député. Au Congo du PCT, les élections législatives sont de façade pour berner l’opinion internationale, vu que la liste des élus au parlement est établie à Mpila.

Parmi ces jeunes rêvant siéger au parlement, figure MK pour qui les conditions de nomination énumérées dans la brochure frise l’immoralité et le non sens et n’ont rien à voir avec la politique. Il a promis se battre sur le terrain et refusé de se soumettre aux appétits sexuels des caciques.

« En quoi dois-je devenir brusquement PD dans ma vie pour un simple siège au parlement ? » s’est-il interrogé. Selon lui, il est triste de constater que d’autres jeunes comme lui approuvent facilement ces conditions et sont disposés à céder pour être appelés Honorables.