Raymond Mboulou à son ex: le Ndundu de Moungalla a quoi de mieux que moi?

0
2184

Finalement le ministre Raymond Mboulou ne s’est pas encore remis de sa séparation avec sa maîtresse la journaliste Aline France Ekotabeka. Il a été victime de la main noire de son collègue Thierry Moungalla qui bénéficie à ce jour des privilèges amoureux dus à son rang. En bon jaloux frustré, Mboulou ne cesse son harcèlement sur son ex avec l’envoie massif des SMS dénigrants son remplaçant. « En quoi ce Ndundu de Moungalla est mieux que moi ? » a écrit-il oubliant qu’il est vieux et moche contrairement à Moungalla qui est jeune, élégant et beau.

La main noire ministérielle qui a conduit à la défaite cuisante de Mboulou face à Moungalla est loin d’être oubliée par le perdant. Raymond Mboulou multiplie depuis des stratégies de nuisance au nouveau couple dans l’unique espoir de récupérer sa journaliste préférée et mère de ses deux enfants Aline France Ekotabeka.

Un combat très difficile pour le sexagénaire de Mpouya dont les pratiques fétichistes l’ont éloigné de son ex qui se sent désormais très heureuse dans les mains de Thierry Lezin Moungalla. Même dans les couloirs de Télé Foufou, ses collègues ont remarqué un grand changement depuis qu’elle a plaqué en plein midi Mboulou.

« France, depuis que tu n’es plus avec ce vieux sorcier, tu brilles dèh ! Et on te voit heureuse ! » lance souvent ses collègues. «  Le vieux là prenait toutes tes chances et ton étoile était éteinte ! » complètent d’autres journalistes qui estiment que leur ministre de tutelle sait prendre soin de Aline France Ekotabeka.

Mais Raymond Mboulou ne le voit pas de cet œil et continue de tenter de séduire encore son ex malheureusement avec des méthodes caduques qui consistent à dénigrer son remplaçant. Chaque jour, il harcèle Aline France avec des messages insultant Moungalla de tous les noms d’oiseaux de mauvaise augure. Mais Moungalla est serein dans son coin, très sûr de ses capacités supérieures à celles de Mboulou. C’est toujours celui qui ravit la femme à l’autre qui ne panique jamais !