Port autonome de Pointe-Noire : les administrateurs examinent les états financiers de la structure

0
1110

La session bilancielle du conseil d’administration du Port autonome de Pointe (PAPN) a eu lieu, le  26 mai, dans la salle de réunion de la direction des opérations portuaires, sous la direction de Jean-Louis Osso, conseiller du chef de l’Etat, chef du département des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande, président du conseil d’administration de ce port.

La session bilancielle a permis d’examiner les états financiers clos le 31 décembre 2022. Une session tenue, comme les précédentes, dans les délais légaux, confirmant ainsi la régularité des sessions du PAPN en harmonie avec ses textes réglementaires. « L’année financière et comptable 2022 du Port autonome de Pointe-Noire s’achèvera au terme de la session bilancielle de ce jour. De prime abord, les différents courants de trafic qui renseignent sur les performances des différents modes de transport semblent au premier regard contrastés. Toutefois, cette première impression est contrebalancée par la connaissance que nous avons de ce qui est le cycle de l’économie portuaire, d’une part, et par des indicateurs financiers, d’autre part », a dit Jean-Louis Osso. « Aussi, en portant toute notre attention sur les fondamentaux et les atouts du PAPN, procédons à l’examen des dossiers soumis à notre appréciation en toute clairvoyance, sur les axes de progrès suivant les orientations du président de la République, son excellence Denis Sassou N’Guesso, le cœur à la tâche », a-t-il ajouté.

Signalons que depuis le début du XXIe siècle, le PAPN s’est profondément développé avec un véritable terminal à conteneurs moderne, une digue de protection faisant office de piège à sable, un bassin et un chenal avec de grandes profondeurs, etc. Ce qui lui permet désormais de recevoir les plus grands navires opérant sur la côte ouest africaine.