Pool: route Kinkala-Mindouli, encore un investissement perdu

0
1821

La contrepartie de l’Etat n’est jamais versée, l’UE est allée voir ailleurs! Lancés en grande pompe en juin 2015 à Mindouli par le président Denis Sassou N’Guesso, les travaux de construction de la route Kinkala-Mindouli n’ont jamais connu d’aboutissement.

Tout a été abandonné dans la brousse, à la merci des pluies et autres intempéries. Et quelques chauffeurs essayent de l’exploiter, dangereusement ! Ces travaux ont réellement démarré en mars 2014, au terme d’un accord de co-financement entre le Congo et l’Union européenne à travers l’un des Fonds européens de développement (FED).

Le coût total des travaux était estimé à plus de 37 milliards de francs CFA et la contrepartie du Congo était de plus de 24 milliards. L’UE avait déjà disponibilisé ses 13 milliards et poussière !

Le nouveau tracé devrait être long de 53,7 Km au lieu de 56Km anciennement. Le chantier exécuté par la société française Razel-Dragages avait pourtant avancé grâce aux fonds européens. On pouvait noter 60% de remblai et 40% de terrassement avec une première couche de bitume, comme on peut le constater ici au village Matsiedi, à mi-chemin entre Ngambari et Yangui.

Les autorités avaient même déjà entamé le paiement des opérations d’expropriation le long de cette route. Plus de 824 millions de francs CFA sur le 1,3 milliard fixé, ont été payés aux paysans !

Mais…mais ! Le Congo n’a pas tenu parole. Les 24 milliards ne sont pas arrivés ! L’Union européenne a bloqué les vannes. La ligne a été supprimée depuis Bruxelles, son siège ! Et sur le terrain, la route a été, au fur et à meure, léchée par les eaux des pluies et autres pointes d’érosion, comme on peut le voir sur cette photo faite juste après le village Nkamou.

Il est difficile que l’UE relance un tel projet dont les financements ont pourtant déjà été trouvés et utilisés, mais sans résultat concret !

N’y aura-t-il donc plus de tronçon bitumé Kinkala-Mindouli ?

Qui a dit ça ? Mais, quand même on l’attend depuis 2016, année prévue pour inaugurer l’ouvrage ! Le Congo n’a-t-il vraiment pas d’argent pour construire une route de cette importance, notamment dans l’écoulement des produits agricoles venant de Mindouli, Kindamba, Vindza, des bassins de production de grande renommée ?

En mars 2021, lors de sa campagne en vue de l’élection présidentielle, le président Sassou N’Guesso avait refait une promesse pour la réalisation de cette route. La population attend, notamment celle qui se déplace encore comme des bœufs, accrochée aux arceaux des gros véhicules, mélangée aux marchandises, au péril de leur vie.

Un triste spectacle à vivre au marché Bourreau de Makélékélé lors de l’arrivée de ces véhicules à Brazzaville, après plus de 6 heures de voyage sur Mindouli-Kinkala !

@Arsène SEVERIN