Philippe Mvouo ( 72ans ) détourne 51 millions des travailleurs du CSLC en plein confinement

0
1891





Le 30 mars 2020, la veille du confinement décrété par le gouvernement de la République, la quote part mensuelle du budget de fonctionnement du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication (CSLC), soit 51,5 millions de francs CFA avait été retirée du trésor public par le directeur des finances et du matériel par intérim de l’institution.

C’est avec ce budget que sont payées les indemnités des agents du CSLC, ainsi qu’une partie de celles des membres du Conseil nommés par le chef de l’Etat.
Contrairement à l’usage habituel, les fonds retirés ont été remis à Philippe MVOUO, président de l’institution, à l’insu de tout le monde, au moment où les ayants droit attendaient fiévreusement cet argent pour s’approvisionner en denrées de tout genre, dans cette période particulièrement difficile.





Dans l’impatience, et sachant que toutes les autres institutions de la République avaient été servies par le trésor, les membres et agents du CSLC ont individuellement mené des investigations qui ont révélé que les fonds les concernant avaient bel et bien été versés.
Il a fallu qu’une délégation des membres du Conseil se rende au domicile de Mr MVOUO, bravant toutes les consignes de confinement, pour que ce dernier avoue avoir reçu et utilisé une partie de cet argent pour, d’après lui, payer des fournisseurs qui ne sont connus que de lui.

  

Il a promis compléter la somme manquante afin de payer les indemnités des membres et agents du CSLC dans un délai qu’il n’a pas précisé.Un septuagénaire proche de la mort qui vole encore au lieu de chercher Dieu.