Petites et moyennes entreprises : près de 200 artisans exposent leurs œuvres à Brazzaville

0
1267

L’ouverture de l’exposition-vente des produits artisanaux a eu lieu le 13 mars à Brazzaville, dans le cadre de la deuxième édition du « Marché de l’artisanat ».

L’édition se tient jusqu’au 17 mars sur le thème « L’artisanat, tremplin pour l’éclosion d’un secteur privé national dynamique ». Près de deux cents artisans congolais et ceux venus du Mali, du Burkina Faso, du Sénégal et du Ghana participent à l’exposition-vente qui se déroule à la Direction générale de l’Agence nationale de l’artisanat.

De nombreux stands y sont installés sur lesquels sont exposés et se vendent de nombreux produits artisanaux congolais issus, entre autres, de la vannerie, de la couture, de la sculpture, de la coiffure, de la mécanique et de bien d’autres filières artisanales.

L’initiative vise à faire connaître les artisans congolais et leurs œuvres sur les marchés national et international, mais aussi à faire à ce que le secteur des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat, qui constitue l’un des six piliers du Plan national de développement 2022-2026, contribue à la diversification économique.

« Le Marché de l’artisanat va permettre aux Brazzavillois et touristes de passage dans la ville de découvrir les œuvres d’art faites par des artisans congolais. Notre objectif est de faire à ce qu’au terme de cette deuxième édition les artisans congolais et leurs produits soient connus à travers le monde. Le domaine de l’artisanat compte près de 248 métiers. Pour cette édition, nous avons sélectionné les métiers moins visibles sur le marché, tels que la soudure et la mécanique », a expliqué la directrice générale de l’Agence nationale de l’artisanat, Mireille Opa.

Ouvrant l’exposition, le directeur de cabinet de la ministre des Petites, moyennes entreprises et de l’Artisanat, Bienvenu Lucien Nkendé, a fait savoir que ce secteur est un tremplin pour l’économie congolaise et une véritable niche d’emplois pour les jeunes.

« L’artisanat est un fleuron national et ses atouts sont indispensables et incontournables pour notre pays. En un mot, l’artisanat constitue la vie de notre pays, étant donné qu’il est l’expression multidimensionnelle de l’excellence congolaise dans les domaines tels que l’agro-alimentaire, la restauration et les métiers d’art », a-t-il indiqué.