Oyo soupçonne de l’existence d’un plan de sabotage et destruction des dépôts d’armes de l’armée

0
1338

A Impfondo dans le département de la Likouala, le magasin de l’armée est parti en fumée suite à un incendie non encore élucidé. Quelques semaines bien avant, le magasin d’armes d’Okoyo dans la Cuvette-Ouest a été pillé par des assaillants en provenance du Gabon. A Oyo, on soupçonne d’un plan bien ficelé pour saboter les infrastructures militaires et réduire la capacité de réaction des forces de défense.

La situation sociopolitique s’apparente calme au Congo, mais en coulisses se livre une rude bataille de succession entre les membres du clan au pouvoir. A Oyo, on ne semble pas oublié le vol des armes de guerre au port de Pointe-Noire et dans la Cuvette, les explosions de Mpila, et le tout dernier incendie du magasin d’armes à Impfondo.

Pour le clan Sassou, il est claire qu’une main noire semble déterminer à saper le morale des militaires avant sans doute de passer à l’acte. Une psychose est entrain d’être créée à escient d’où la décision de procéder à des contrôles d’identité nocturnes comme mesure de prévention.