ONU : Macron continue sa croisade inutile contre la Russie devant une salle vide

0
692

Le président français Emmanuel Macron téléguidé par la maison blanche grâce aux informations sensibles sur sa vie privée que détiennent la CIA s’est présenté devant une salle vide dans sa croisade contre les Russes à l’assemblée générale des Nations Unies à New-York. Celui dont le pays tient une 13 pays francophones d’Afrique avec le franc Cfa et qui a ses militaires dans ses bases militaires en Afrique a osé néanmoins de fustiger l’impérialisme imaginaire de la Russie. Le rejet de la France par la jeunesse africaine semble rendre fou Emmanuel Macron qui se croit le président d’Afrique et confond les africains à ses laquais que sont Ouatarra, Macky Sall etc.

Emmanuel Macron oublie sans doute que le véritable impérialiste est celui qui imagine que l’Afrique est sa zone exclusive d’influence et les africains ne pensent pas par eux-mêmes et sont manipulés par la Russie. C’est le discours qu’il tient depuis que le rejet de la France devient de plus en plus évident en Afrique. La Russie qui n’a jamais colonisé et pillé les richesses d’Afrique, mais bien au contraire à soutenu les indépendantistes africains est dans les cœurs de la jeunesse africaine qui haïssent désormais la FRANCAFRIQUE.

Au lieu de parler de son pays qui connaît des difficultés énormes, Emmanuel Macron s’est lancé dans un monologue contre la présence de la Russie en Afrique dans un comportement paternaliste et colonial comme si les africains sont incapables de penser et décider d’eux-mêmes.

Depuis que la Russie a lancé son opération spéciale en Ukraine, la France et l’occident ont tenté en vain de rallier l’Afrique à leur cause. Nelson Mandela ne disait-il pas que l’ennemi des blancs ne doit pas forcement l’être aussi des africains ?

Du haut de la tribune des Nations Unies, devant une salle vide, Emmanuel Macron a insisté sur la présence des troupes Russes en Ukraine oubliant que les siennes sont présentes au Niger, Tchad, Gabon, Sénégal, Djibouti et en Côte d’Ivoire. Un impérialiste qui s’ignore et qui croit que les Africains ont oublié la politique coloniale et néo coloniale de la France.

L’absence des délégations africaines dans la salle lors du discours de Macron prouve à suffisance comme ses bêtises agacent et l’écouter est une pénitence.