Omar Denis Jr Bongo, accusé d’avoir tué par empoisonnement le ministre des affaires étrangères du Gabon

0
3463

Le ministre des affaires étrangères du Gabon Michael Moussa Adamo est décédé le 20 janvier 2023 suite à un malaise en plein conseil des ministres à Libreville. Conduit d’urgence à l’hôpital à bord d’un véhicule médicalisé, les médecins ont constaté son décès malgré tous leurs efforts. Le diplomate a été reçu à Brazzaville le 19 janvier par Denis Sassou Nguesso, porteur d’une lettre d’Ali Bongo. A la réception, on pouvait constater la présence de Denis Omar Junior Bongo Ondimba, fils de feu Omar Bongo, devenu conseiller de son grand-père maternel. C’est encore lui Omar Junior qui a invité le ministre Gabonais à partager un repas au cours duquel il serait empoisonné. C’est la version qui circule à Libreville.

Omar Denis Junior Bongo Ondimba, serait-il l’assassin du ministre des affaires étrangères du Gabon, Michael Moussa Adamo ? C’est ce que pensent les Gabonais après des témoignages des membres de la délégation de retour du Congo. Selon eux, après avoir été reçu par le chef de l’État congolais Denis Sassou Nguesso, ils ont été invité à partager un repas par son petit-fils Omar Denis Junior Bongo Ondimba, ennemi déclaré de son demi-frère Ali Bongo.

Michael Moussa Adamo serait empoisonné lors de ce repas. La délégation gabonaise se souvient comment Omar Denis Junior a insisté pour le ministre des affaires étrangères occupe une autre place sur la table que celle choisit par lui-même. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, on peut voir comment les deux délégations de manière très détendue et complice s’échangeaient.

Quel poste important occupe Omar Denis Junior Bongo Ondimba au point d’inviter tout un ministre des affaires étrangères du Gabon ? Au lendemain de son retour à Libreville, Michael Moussa Adamo a été victime d’une crise cardiaque en plein conseil des ministres avant de succomber à l’hôpital.

Au Congo, nul n’ignore cette méthode que le pouvoir utilise pour éliminer des opposants à son régime. Est-ce un message que le régime Sassou a-t-il voulu faire passer à Ali Bongo? Les deux pays sont ces dernières années en conflit perpétuel à cause de la volonté de Sassou Nguesso de placer ses pions à la tête du Gabon. Omar Denis Junior Bongo Ondimba a été interdit de séjour au Gabon et son passeport retiré. Comment s’est-il pu se retrouver autour d’une table avec le ministre des affaires étrangères de son frère ennemi Ali Bongo ?