22 policiers surpris dans un fumoir avec des chanvreurs entrain de critiquer les Diables Rouges

0
1621

La complicité entre certains policiers et délinquants n’est plus étonnante au Congo au vu de la pérennisation du banditisme urbain. 22 policiers en tenue ont été surpris dans un fumoir de chanvre à Moukondo accompagnés de quelques chanvreurs du quartier aussi. Comme on pouvait s’y attendre, les débats entre eux tournaient autour de la défaite des Diables Rouges.

Brazzaville est une ville propice au banditisme quand on bénéficie du parapluie de certains agents de la police. Des accointances entre délinquants et policiers n’étonnent plus personne dans un pays où même les menaces du chef de l’État ne font plus peur.

A Moukondo, près du marché, des policiers ne se gênent plus de garer leurs véhicules et se reposer un peu dans un fumoir bien connu de tous. En dehors du chanvre, on y vend aussi des liqueurs locaux ( Boganda, Vin de palme etc).

Lundi soir, 22 policiers à bord de deux BJ ont débarqué dans cette partie de Moukondo dans l’unique but de planer un peu après une dure journée de travail. Ensemble avec des chanvreurs du quartier ils se sont partagés des tafs et du bon Boganda. Et comme tout rassemblement autour du chanvre pousse à des débats, l’élimination des Diables Rouges face à la Gambie a agrémenté ce moment.

Dans les échanges contre la sélection nationale de football et le ministre de tutelle, on pouvait remarquer comment des civiles chanvreurs tapotaient aux épaules des policiers tout en rigolant sur les critiques qui sortaient de leurs bouches.